quinta-feira, junho 07, 2007

Hoje acordei assim:



Ma chambre a la forme d'une cage
Le soleil passe son bras par la fenêtre
Les chasseurs à ma porte comme les petits soldats
Qui veulent me prendre

Je ne veux pas travailler
Je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement t'oublier
Et puis je fume...

Déjà j'ai connu le parfum de l'amour
Un million de roses n'embaumerait pas autant
Maintenant une seule fleur dans mes entourages
Me rend malade

Je ne veux pas travailler
Je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement t'oublier
Et puis je fume...

Je ne suis pas fière de sa vie qui veut me tuer
C'est magnifique être sympathique
Mais je ne le connais jamais

Je ne veux pas travailler
Non, je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement t'oublier
Et puis je fume...

Je ne suis pas fière de sa vie qui veut me tuer
C'est magnifique être sympathique
Mais je ne le connais jamais

Je ne veux pas travailler
Non, je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement t'oublier
Et puis je fume...


Sympathique- Pink Martini

2 comentários:

Alexandra Reis Vaz disse...

Olá, Tânia!

Só quero agradecer-lhe o "bocadinho" maravilhoso que passamos consigo e com a sua mala de histórias, hoje, sábado, na Salta Folhinhas; os meus filhos vieram para casa a dizer que não tinham uma história preferida...tinham adorado TODAS! Como já sabe, sou uma admiradora incondicional do seu trabalho e espero poder ouvi-la de novo muito brevemente.

Obrigada!
Alexandra, Constança, Tomás e Bernardo

tânia disse...

Olá Alexandra, Constança, Tomás e Bernardo!!!
Muito obrigada por este miminho! :)
Gostei muito de ter contado na Salta- Folhinhas!
O público era espectacular !! ihih!
Um beijinho e até breve, espero!